La voie de la Douceur

Vous êtes plutôt lune ou soleil?
j’avoue, je suis plutôt Lune!
Elle est la douceur du soleil reflété. La lumière qui ne brûle pas. Féminine dans son Essence, le rythme est sa voie/voix: elle rythme nos nuits et nos mois.
Elle apporte la douceur à ce monde. Sa voie est celle de la douceur. De la compassion. De la tendresse. De la force, car il faut une grande force pour se permettre d’être douce.
La douceur fait fondre les cuirasses des cœurs endurcis, elle est la porte aux émotions contenues et réprimées ; elle délie le refoulement, sans violence, en l’accompagnant dans l’amour inconditionnel.
Chacun est exactement là où il est juste qu’il soit ; par ce qu’il a contribué à créer, pour apprendre, affiner son âme, aller au bout de son expérimentation de la matérialité. L’incarnation est vécue comme quelque chose de très violent par certains êtres et seule la douceur peut les apaiser.
Elle œuvre au cœur de la nuit pour y faire naître la première lueur d’espoir, pour témoigner de la lumière du grand soleil quand il n’est pas visible. Cela implique de côtoyer tout ce qui vit dans le noir, et elle nous en protège en répandant sa lumière : les ombres reculent et le chemin apparait.
De même quand il semble qu’elle disparait, elle est encore là.
Et si elle s’éloigne c’est pour que nous apprenions à briller sans elle: à refléter nous-même le grand soleil de notre cœur, de toute notre puissance.
Elle veille.
Marilor et Sélène